• newsletter
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
     
     
     

Ciné Bouffe

CINÉ BOUFFE

Ciné-club / Exposition / Repas

L’Horizon, en collaboration avec l’Agence Captures et Frédéric Lemaigre, organise tous les trimestres un rendez-vous « Ciné Club » avec la présentation d’un film et d’une exposition réalisée en lien avec ce dernier.

Lors de cette soirée vous pouvez également profitez d’un repas sur place réalisé sur la thématique de la programmation.

3ÈME ÉDITION: « Piques épiques et vl’an dans l’buffet »
Agence Captures/Frédéric Lemaigre
Le samedi 4 mars 2017 à partir de 18h30 pour l’apéritif – la suite n’étant pas garantie, il faudra réserver et payer le chef à l’avance.

À l’ère de LVMH (La Véritable Mouise Historique), le minot François Ruffin fonde en 1999 le journal Fakir en opposition au Courrier picard, pâte feuilletée municipale de la ville d’Amiens. Fakir pique là où ça fait mal, pointe les injustices, détricote les petits arrangements des puissants. Cette épopée épique sera au menu de ce 3ème Ciné’Bouffe, où toute occasion sera mise à profit pour picorer les mous, becqueter les galetteux, étriller les pétés-d’oseille… »
Une bataille en deux assauts pour fendre l’buffet des corps repus de moult victuailles :
– Projection du film F comme Ruffin.
– Rencontre avec le réalisateur Martin Hardouin Duparc.
– Projection du film Merci Patron, de François Ruffin.

cine-bouffe-2-web2ÈME ÉDITION: « Bandes de nouilles et nouilles en bandes »
Agence Captures/Frédéric Lemaigre
Le samedi 29 octobre à partir de 18h30 pour l’apéritif – la suite n’étant pas garantie, il faudra réserver et payer le chef à l’avance.

Le cinéma japonais peut-il surpasser le genre du Western Spaghetti ?

C’est bien sous la forme d’un Bento intégrant en son menu un film etonnifiant par son style et sa bouffonnerie,
et un repas fondu de mimétisme visuel, que nous débattrons ensemble de cette question philosophique essentielle.
Car enfin, les « japs » ne cessent de nous raconter que « nous sommes ce que nous mangeons » . Autrement dit, que l’aliment ou le produit poursuivrait sa vie à travers la nôtre, nourrissant ainsi notre corps et notre esprit. Il convient nécessairement à la minute, d’expérimenter ensemble cette dérive deleuzienne inénarrable : ressentir profondément et intimement ce que … « devenir une nouille », veut dire !

cine-bouffe-web1ÈRE ÉDITION: « Je ne suis pas libre de cet amour »
Agence Captures/Frédéric Lemaigre
du 25 juin au 15 juillet 2016

”Une exposition sur l’amour, de l’amour, qui présente des extraits de films mis en scène dans un dispositif en forme d’œil. L’espace principal est intitulé «Danses» en référence aux extraits qui y sont projetés […]. Un travail où le décalage image/son opère dans la plupart des extraits choisis mais aussi entre les films eux-mêmes. Un interstice se glisse, quelque chose de flottant qui incite le spectateur à créer son propre récit, à se rattacher à son propre vécu. Ce travail pose d’emblée le thème, les quatre moments de l’amour: la rencontre, la passion physique, la séparation, les retrouvailles. On entre alors dans une salle sombre, un espace enveloppant, qui incite à la réflexion…”
– Hélène Lamarche

Affiche 1ère édition Ciné-Bouffe

Affiche « Je ne suis pas libre de cet amour »

 

 

LIEU DE RECHERCHES ET CRÉATIONS

1) Un lieu de résidences et de recherches axé sur le lien spectacle vivant / arts visuels
2) Des expositions plastiques
3) Des lectures/performances, créations
4) Le festival "Les Traversées"

COLLECTIF D’ARTISTES

Une trentaine d’artistes du domaine plastique et du spectacle vivant, ayant pour objectif de produire des œuvres où les influences se croisent. Il est composé à la fois d’artistes locaux et d’artistes nationaux et internationaux.