• newsletter
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
     
     
     

Cie L’Œil de Pénélope : Sandrine ou Comment écrire ENCORE des spectacles quand on est féministe (et qu’on aime la pole danse)

Cie L’Œil de Pénélope : Sandrine ou Comment écrire ENCORE des spectacles quand on est féministe (et qu’on aime la pole danse)

Avec le soutien de l’OARA

Samedi 13 février, 20h30 à L’Horizon

PT : 15€ / TR : 10€

Projet de création d’un solo chorégraphique et théâtral Travail à la frontière de la danse, du théâtre et de l’anthropologie.


Terrain d’immersion : la pole dance.
Du mot anglais pole qui signifie poteau.
Littéralement danse autour d’un poteau.
Interprète et directrice du projet : Solène Cerutti
Après avoir interrogé des femmes de marin [Attendre n’est pas mourir, mais ça y ressemble] Après s’être immergée dans le milieu de la chasse [Gibier, à poil ! ]
Voilà que depuis septembre 2016, Solène expérimente un nouveau terrain d’étude : celui de la pole dance. L’histoire commence toujours de la même façon : Partir à la découverte d’un monde inconnu, en apprendre les règles, intégrer les codes, faire corps avec lui. La pole ? Questionner cette discipline, ses aprioris, l’image qu’elle renvoie.


Solène Cerutti rencontre la danse contemporaine en 2000, au sein d’ateliers étudiants menés par Hervé Maigret puis Laurent Falguiéras. Médaillée d’or en contemporain au conservatoire de La Rochelle en 2004, elle poursuit sa formation au CCN de Maguy Marin, à Rillieux-la-Pape (69) puis continue à nourrir son parcours auprès d’artistes tels que Yasmeen Godder, Elise Lerat ou Chloé Moglia.

Elle travaille avec différentes compagnies de danse et de théâtre avant de créer ses premiers soli (lauréate du premier concours Talents Danse Adami).
Aujourd’hui, tout en continuant les collaborations artistiques en tant que danseuse ou comédienne (Cies Volubilis, La Baleine Cargo, Aline et Cie, Les mobilettes, Eponyme) elle se consacre également à des projets personnels au sein de la Cie l’oeil de Pénélope.
Elle nourrit sa recherche en pratiquant le yoga, la suspension, la technique Alexander, la technique Meisner de manière assidue ; et depuis trois ans, la pole dance.


LIEU DE RECHERCHES ET CRÉATIONS

1) Un lieu de diffusion artistique.
2) Un lieu de production, de résidences et de recherches axé sur le croisement spectacle vivant/arts visuels.
3) Un lieu de formation avec des ateliers artistiques.
4) Les festivals l’Horizon fait le Mur et Les Traversées.

COLLECTIF D’ARTISTES

Une trentaine d’artistes du domaine plastique et du spectacle vivant, ayant pour objectif de produire des œuvres où les influences se croisent. Il est composé à la fois d’artistes locaux et d’artistes nationaux et internationaux.